2011-03-30

Un remède à l'inflation législative


Un remède à l'inflation législative : l'auteur d'un projet ou d'une proposition de loi devrait "se présenter comme faisait chez les Locriens celui qui proposait une loi nouvelle, avec une corde au cou qu'on serrait si l'assemblée publique, après avoir entendu ses raisons, n'adoptait pas sur le champ sa proposition" (John Stuart Mill, De la liberté). Cela calmerait les ardeurs !

2011-03-29

Absence de proportionnelle, déni de démocratie

Conseil général (Rouen)

Communiqué du Parti libéral démocrate :

"Les Français ont exprimé leur rejet de la politique menée sans réelle différence depuis 30 ans par les "partis de gouvernement" de droite comme de gauche. Le premier parti de France, c'est l'abstention. L’accumulation de réformettes bancales et inachevées, de lois inapplicables et d’impôts nouveaux a enlisé notre pays dans un socialisme qui ne dit pas son nom. L’Etat omniprésent ponctionne 10 % du PIB de plus de dépenses publiques que les pays riches comparables. Comment alors tenir des promesses de pouvoir d'achat, de prospérité et de faible chômage ? Le mode de scrutin permet au PS et à l’UMP de maintenir leur domination du système dans son ensemble malgré l’effondrement de leur électorat.

L’absence de proportionnelle verrouille notre démocratie. Avec un score moyen de 19.2 % des suffrages dans les cantons où le FN se présentait, ce parti de contestation du système ne parvient à gagner que 2 sièges. Le FN n’est pas seul à proposer une alternative aux acteurs en place. Avec ses propositions à l’opposé de celles du FN, un jeune parti comme le Parti Libéral Démocrate parvient à des scores consistants, comme 11 % dans un canton de Créteil. Mais la démocratie apparaît une fois de plus confisquée par les partis au pouvoir, qui s’assurent en plus chaque année des financements publics considérables. A la veille d’une grave crise financière, cette exclusion organisée de nouveaux acteurs est porteuse de dangers pour notre république.

Les média ont mis le FN au ban des informations pendant 20 ans. Aujourd'hui, ils invitent Marine Le Pen sur tous les plateaux. Résultat, le tempo du débat politique est dicté par la nouvelle présidente du FN. Existe-t-il un seul pays qui ait mis en place le programme du FN avec succès ? Nous pensons nécessaire d’affronter les préjugés du FN par les explications et non le déni, sauf à courir à la catastrophe en laissant l’UMP et le PS courir à la traîne. Dans l'intérêt de la démocratie, il est essentiel de respecter la pluralité des opinions et de permettre à notre parti de défendre la préservation des libertés essentielles, économiques et sociales.

Pour toutes ces raisons, nous appelons à l’instauration rapide de la proportionnelle et à l’abolition de tout financement public des partis afin de rendre un peu de sa légitimité à la démocratie."



Nota bene : Compte tenu de la regrettable et préjudiciable dispersion actuelle des libéraux français, Libertas ne soutient pas un parti libéral en particulier, mais relaie toutes les initiatives des mouvements libéraux qui ont l'amabilité d'en informer le journal !

2011-03-21

Compléter l'éducation de vos enfants

Vos enfants n'ont pas assez appris à l'école ? Ils ont du mal à lire, écrire et compter ? L'éducation nationalisée n'a pas fait correctement son travail ? Voici de quoi réparer les dégâts, avec les méthodes éprouvées qui avaient (plutôt bien) formé les générations précédentes :

Lecture



Histoire



Géographie



Sciences naturelles



Morale laïque ou religieuse, au choix




Mathématiques



Lien : Créer son école

2011-03-19

6 minutes pour les Lumières

 
"Six minutes pour les lumières, la réponse humaniste à la EARTH HOUR du WWF.

Au moment où les japonais comptent leurs victimes et cherchent à rétablir l’électricité coupée par une immense catastrophe naturelle, le WWF va, comme chaque année, inviter les adeptes de la bien-pensance universelle et les pouvoirs publics à plonger dans l’obscurité un nombre sans cesse croissant de bâtiments.

Six minutes pour les lumières appelle tous ceux qui sont attachés aux Lumières, symbole du développement humain et de la raison, à illuminer pendant six minutes, au moyen de lampes torches les lieux et les édifices touchés par l’obscurantisme."

AL, MLG et PLD appellent à rallumer la lumière le 26 mars 2011 : en savoir plus.

2011-03-18

2011-03-17

Munich en Libye


"MUNICH EN LIBYE

La haine anti-occidentale et anti-américaine qui conduit un nombre inquiétant de névrosés actifs sur les sites Internet à éprouver de la sympathie pour le tyran libyen n'est rien en comparaison des ravages de l'inertie actuelle des gouvernements européens et américains face à la contre-offensive kadhafiste.

Si les Européens et/ou les Américains ne sont plus capables de bombarder les forces libyennes et d'imposer un embargo sur le pétrole contrôlé par Kadhafi, alors ils devront dire adieu pour un certain temps à leur influence internationale.

Qui soutient Kadhafi ? D'abord d'autres dictateurs inquiets de la tournure des événements internationaux : Poutine, Hu Jintao notamment. Ensuite, les régimes les plus vermoulus du Moyen-Orient : on comprend bien qu'en Iran le triomphe de la révolution libyenne ne serait pas vu d'un très bon oeil.

Obama, sensible aux intérêts des pétro-monarques arabes et craintif à l'idée de s'engager sur un troisième terrain de conflit, après l'Afghanistan et l'Irak, apparaît mou et excessivement calculateur et révèle les limites de son personnage.

En Europe, la cohorte des Munichois dans l'âme, notamment dans les pays d'Europe du Nord gagnés par un esprit d'Helsinki qui aurait franchi la Méditerranée, trop contents de s'abriter derrière les principes de non immixtion et de non intervention, oublient leur déclamations démocratiques bêlantes et toutes leurs académies Nobel.

Et tous pensent au risque d'embrasement et de hausse du prix du pétrole, à un moment où, manque de chance, le nucléaire est de nouveau critiqué.

Mais, toutes proportions gardées, c'est bien le drame munichois de 1938 qui se rejoue. Si dans l'affaire libyenne l'arc dictatorial l'emporte, paralysant l'Onu, et l'arc de la lâcheté triomphe, paralysant l'Union européenne, les pays occidentaux ne tarderont pas à en payer le prix, obligés de céder dans le futur devant les exigences de ces nuisibles dont les antennes se sont si vite touchées. Qu'ils ne croient pas qu'ils paieront le pétrole moins cher !

Il sera clair pour tous les Arabes que les grands principes démocratiques vantés par l'Occident sont de la roupie de Sansonnet et que faire confiance à ces abonnés-absents de la liberté est susceptible de les conduire au casse-pipe. Dans les pays qui tentent de se libérer de l'autoritarisme politique (Tunisie, Egypte notamment où rien n'est encore joué), les partis les moins libéraux auront le vent en poupe.

Bref, ce qui se joue en ce moment en Libye, c'est un peu de notre liberté future. Baisser les bras aujourd'hui, c'est baisser le regard demain."

2011-03-16

Prix libres

Pourquoi faut-il sortir du système des prix administrés ? Quelle est l'utilité d'avoir de la liberté des prix ?

Source : The Freeman :
"Permission is hereby granted to anyone to reprint any article in whole or in part,
providing customary credit is given". Traduction M&YB.

2011-03-15

Les meilleurs vidéos libérales

2011-03-14

La philosophie de la liberté



La philosophie de la liberté, par Ken Schoolland. Si vous trouvez cette vidéo intéressante, partagez-la sur Twitter, sur Facebook, par courrier électronique, à l'aide des boutons situés au bas de ce billet... Cette vidéo est également disponible sur Dailymotion.

2011-03-13

Islam et laïcité, le dialogue de sourds

Alors qu'un tract musulman homophobe signé de Mâamar Metmati suscite légitimement l'émoi et l'indignation à Lille, on ne saurait que trop conseiller à tous ces hommes que la sexualité d'autrui perturbe de lire la défense de la liberté sexuelle de Jeremy Bentham :


Il est heureux, dans ces circonstances, que des Français réfléchissent à la place de la religion musulmane dans une société laïque, comme le fera la FSP le 16 mars prochain :

Communiqué de la Fondation de service politique :

"Mercredi 16 mars 2011
Paris Espace Bernanos, 19h-20h30
Conférence-débat
Islam et laïcité, le dialogue de sourds

Une convention sur le thème « Laïcité et place de l'islam en France » sera organisée le 5 avril par l'UMP, à la demande de Nicolas Sarkozy. Le chef de l'État s'interroge : « Quelles sont les limites que nous mettons à l'islam ? Il n'est pas question d'avoir une société française qui subirait un islam en France. [...] Nous devons avoir un débat sur la prière dans la rue. Dans un pays laïque, il ne doit pas y avoir d'appels à la prière. »
Les processions chrétiennes devront-elles faire les frais de cette vision brouillée "des religions" et de la laïcité ? Comment appliquer la distinction laïque des pouvoirs inventée par l’Église catholique à une culture politico-religieuse qui lui est totalement étrangère ? Le dialogue interreligieux peut-il aider le dialogue politique ? Rencontre avec un théologien spécialiste de l'islam et un élu local confronté à l'islamisation des banlieues.
Une conférence-débat autour de :

Père Edouard-Marie Gallez
Prêtre de la communauté saint Jean, docteur en théologie et en histoire des religions, auteur du Messie et son Prophète, aux origines de l'islam (t. I : De Qumrân à Muhammad ; t. II : Du Muhammad des califes au Muhammad de l'histoire), Ed. de Paris, 2005.

Xavier Lemoine
Maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), vice-président du Conseil national des villes.

Un débat animé par Thierry Boutet.

Auditorium de l’Espace Georges-Bernanos
Paroisse catholique Saint-Louis d’Antin
4, rue du Havre - Paris IXe

Entrée libre"

2011-03-11

30 juin : save the date !

Le 30 juin, c'est l'anniversaire de Frédéric Bastiat.

Venez le fêter avec nous, rue Frédéric Bastiat, à Paris !

Inscriptions ici : Fête d'anniversaire de Frédéric Bastiat

Et invitiez vos amis, faites suivre l'info à l'aide des boutons figurant au bas de ce billet !

2011-03-10

Libéralisme et propriété intellectuelle


Que pensent les libéraux de la propriété intellectuelle ? Pour ? Contre ? Peut-on généraliser ou faut-il établir des distinctions ?

Quelques lectures :

2011-03-09

Où émigrer ? La liste des pays libres


Liberté politique





Islande
Malte
Corée du Sud
Costa Rica
Portugal










Norvège
Danemark
Suède
Nouvelle-Zélande
Australie
Finlande
Suisse
Canada
Pays-Bas
Luxembourg
Irlande
États-Unis
Autriche
Allemagne
République tchèque
Espagne
Royaume-Uni
Uruguay
Japon
Belgique
Maurice

Liberté économique



Hong Kong
Singapour
Bahreïn
Chili
Estonie
Chypre
Macao
Lituanie
Taïwan
Sainte-Lucie
Qatar
Géorgie






Voici la liste des pays libres, à l'intersection (en blanc) des pays libres politiquement (en bleu) et économiquement (en rouge). En gras, les pays francophones et/ou anglophones.

Les pays politiquement libres sont les 26 pays considérés comme des démocraties complètes par l'EIU en 2010 (source).
Les pays économiquement libres sont les 33 pays considérés comme libres ou plutôt libres par Heritage en 2011 (source).

On remarquera que la France ne figure plus dans aucun de ces deux ensembles (étant classée 31e c'est-à-dire parmi les démocraties défectueuses depuis 2010 par l'EIU, et étant classée 64e c'est-à-dire économiquement moyennement libre par Heritage).


Vos commentaires sont les bienvenus.

Veuillez faire connaître cette liste SVP : vous pouvez l'envoyer sur Facebook ou sur Twitter à l'aide des boutons tout en bas de ce billet.

2011-03-07

Emigrer en Belgique ?

"Les plus-values sur capitaux ne sont pas taxées en Belgique (si vous êtes français, relisez cette phrase une deuxième fois pour bien l’assimiler). Alors avec notre PEA qui nous protège de l’imposition sur les plus-values - au-delà de 8 ans de détention et sous la contrainte d’investir uniquement dans des sociétés européennes sans toutefois échapper aux taxes sociales - ce sont maintenant au tour des belges de rire un peu. Et si je prenais ma retraite pour un paradis, un paradis à deux heure de Paris où la bière coule à flot et où il fait bon investir ?"

Source : Le blog des Daubasses

En France, les plus-values de cessions de valeurs mobilières sont maintenant taxées à 31,3 %. En Belgique : elles ne sont pas imposées !

2011-03-06

Libéraux de l'UMP

Si vous êtes membre de l'UMP et libéral (deux espèces rares !), vous devriez rejoindre les Réformateurs de l'UMP, afin que les libéraux pèsent au sein du parti. L'affiliation est gratuite pour les personnes déjà membres de l'UMP.

Sur Facebook : Les réformateurs (309 membres) - et aussi : Association des libéraux de l'UMP (86 membres)


Trop de normes tue les libertés. De l'air!
envoyé par ump. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

2011-03-05

Atlas Shrugged Movie Scene: Henry Rearden Comes Home

"In response to the overwhelming reception, and seemingly endless debate, accompanying the unveiling of the Atlas Shrugged Movie trailer, we are proud to share with you a very special clip pulled directly from the film.
The clip shows Henry Rearden...
the clip shows Henry...
Eh ehm...
I guess you'll just have to watch to find out exactly what Henry's doing."

2011-03-03

Le jour où Nicolas Sarkozy a perdu 2012

Source de la photo : Élection politique
 "Je veux un bouclier fiscal à 50% y compris la CSG et la CRDS" (discours de Nicolas Sarkozy à Paris, 14 janvier 2007).

François Fillon a annoncé ce matin la suppression du bouclier fiscal.

Quelle idée folle a pu inspirer la majorité présidentielle de faire volte-face sur l'un des marqueurs essentiels du quinquennat, à la veille d'élections cantonales, et à un an de l'élection présidentielle ?

Qu'espère-t-on par là ? L'électorat de gauche ne votera pas davantage pour la droite, et l'électorat de droite peut légitimement se sentir trahi et orphelin, après le reniement de l'une des principales promesses de 2007.

Pour qui voter lorsque la droite ne tient plus ses promesses ?

Qui peut soutenir qu'il est légitime, même en temps de crise, de prélever plus de 50 % des revenus d'une personne ?

Que faire ? La France va dans le mur, et ses jeunes votent avec leurs pieds : ils s'en vont, ils quittent un pays où ils refusent de payer les retraites non provisionnées et la dette de leurs aînés, qui se sont comportés en vierges folles, un pays où il n'est plus possible de construire un capital, les richesses créées étant spoliées par un Etat incapable de revenir à l'équilibre.

En 2012, au second tour, Marine Le Pen affrontera le candidat socialiste. La France a bien la droite la plus bête du monde.

Institut de Formation Politique

À signaler, page 34 du numéro 3875 du 3 au 9 mars 2011 de Valeurs actuelles, un article de Fabrice Madouas : Ils préparent la relève à droite.

"L'Institut de Formation Politique (IFP) veut former des jeunes 'attachés à la libertés, à la responsabilité et à la primauté de la personne'."

Lien : Institut de Formation Politique

PLD : démocratisons le taxi


Communiqué du Parti libéral démocrate (PLD) : 

"Une fois de plus, la corporation des taxis bloque l’ouverture de son activité à la concurrence (cette fois à Marseille). L’offre est pourtant souvent insuffisante dans les grandes villes, malgré des prix trop élevés. L’absence d’alternatives à la voiture pénalise la qualité de vie des citoyens, mais aussi la vie économique des grandes agglomérations. Dans la ligne du rapport Attali, le Parti Libéral Démocrate propose la suppression des licences et l’ouverture de tous les types de transport à une concurrence réelle au service des clients.

""Déjà en 2000, Aziz Senni s’est fait connaître avec les taxis brousse au slogan évocateur : “Plus rapide que le bus, moins cher que le taxi”. S’inspirant du covoiturage, son entreprise génère aujourd’hui 50 emplois directs. Loin de diminuer le chiffre d’affaire des taxis, son entreprise améliore le quotidien de personnes à revenus modestes en leur permettant de faire des trajets de proximité à bas coût là où les transports collectifs sont inadaptés, voire inexistants. Aujourd’hui, les initiatives de transport individuel se multiplient avec les navettes desservant les aéroports, les mototaxis et les propositions « low cost » comme celles contre lesquelles les taxis marseillais se rebellent.

"La corporation des chauffeurs de taxi devrait plutôt s'interroger sur son modèle de numerus clausus dépassé et demander une plus grande liberté d'entreprendre. En effet, avec davantage d’emplois, des tarifs plus accessibles et des prestations plus variées et mieux adaptées aux besoins, l’élargissement de l’offre de ces types de transport devrait profiter à tous les acteurs du secteur."


Lien : Easy Take, la société d'Avignon dont les taxis marseillais ne veulent pas...

2011-03-02

Exploiter la Terre ou mourir



EXPLOITER LA TERRE OU MOURIR
Ce n'est pas une menace.
C'est un fait.

EXPLOIT THE EARTH OR DIE
It's not a threat.
It's a fact.

Source : The Objective Standard via Not PC